Bois dormant

Inspiré par la nature, mon travail est enraciné à ma foi que l’humanité doit préserver la vie naturelle et ses paysages

015-v1En Afrique, à l’instigation de la beauté de la forêt dont j’ai été témoin, j’ai commencé à glaner souches et branches mortes pour créer des sculptures, récupérés aussi de maisons en démolition ou renouvelées en sauvant les pièces pour qu’elles ne soit pas mises au rebut ; certains bois semblent comme calcinés, comme dans une tentative de faire renaître la forêt de la faire revenir par le biais de son usage artistique.

A propos de mon travail en silhouettes groupées et figuratives, il s’agit d’instantanés de la forêt, de sa grande variété de la faune, oiseaux rongeurs mammifères, de ses eaux remplies de poisson, tortues et crocodiles de toutes sortes, et les arbres pleins de groupe de papillons qui y cherchent leur fleures , à la merci des prédateurs .
Ces arbres sont également la demeure de plusieurs types de plantes, comme les orchidées et les broméliacées, de toutes sortes de forme de feuilles.

Ce paysage a été mis en portrait  avec précision dans ces sculptures en bois, en utilisant des techniques spéciales de taille en relief, de brosse, et de recomposition  pour saisir l’enchevêtrement de la végétation de la forêt.

La représentation réaliste de la forêt n’est pas l’objectif, mais le point de départ.

En observant les rythmes, les formes et la densité de la forêt, je les stylise d’une façon abstraite, sans perdre ses différences figuratives.

Les commentaires sont fermés