Art thérapie, centre hôpital de jour, Digne les Bains

Absolu d’un geste accroché au vide

DSCN3125-v1L’art-thérapie est une exploitation originale et adaptée du pouvoir expressif et des effets relationnels de l’art dans un projet de soin. Une compétence artistique est obligatoire.
Pour cela , en tant que membre d’équipe paramédicale,je mets à disposition mes compétences artistiques et exploite les bienfaits d’une ou plusieurs techniques artistiques, notamment le pouvoir expressif, les effets relationnels, et la recherche du plaisir esthétique, afin d’aider des personnes à recouvrer, améliorer, maintenir des capacités d’expression, de communication ou de relation.
« Pas de technique, pas d’intellectualisation, qui bloque la plupart des gens, on travaille sur le geste, les émotions, le ressenti, sans a priori, loin de tout cadre académique, il s’agit d’une autre approche artistique. On travaille en groupe, de 6 à 9 personnes au centre de jour à Digne-les-Bains, on établit un rapport de confiance, on met de la musique, on se lance et moi, j’accompagne. »
Ce qui importe, ce n’est pas la production d’une œuvre esthétique, ni l’acquisition d’une maîtrise technique. Ce qui compte vraiment, c’est le cheminement créatif lui-même. Le fait de débloquer ce fameux potentiel de créativité qui dort en chacun d’entre nous. « Et une fois ce potentiel débloqué, une fois qu’on a lâché prise et qu’enfin on s’abandonne, la satisfaction apparaît. Bien des gens sont stupéfaits par ce qu’ils arrivent à faire, après quelques séances. C’est une libération, une satisfaction. On se libère du stress et de l’angoisse et l’on reprend confiance en soi.
Le travail est décomposé en modules : terre, blocs de savons sculptés , canettes de coca recyclées , collages pliages , surtout en utilisant que des matériaux de récupération, car le manque de moyens et la recherche de ressources par le système D suscite l’imagination et la créativité.
Ces médiateurs proposés comme expression permettent d’accéder à notre enfant intérieur et de retrouver notre dimension ontologique, par l’exploration d’une expérience singulière, ludique et profonde.
C’est une expérience vivifiante et guérisseuse qui met l’être et l’œuvre en mouvement vers la liberté intérieure.
Lorsque toutes les conditions sont réunies, un véritable échange se crée entre le patient et moi : ma façon de voir les choses et lui celle de les appréhender. Il me permet d’adopter de nouvelles démarches et d’aborder les différentes possibilités. Lorsque je me retrouve dans mon propre atelier, face aux difficultés, une nouvelle vision apparaît alors, apportée par cette expérience. Mon art se nourrit de cet élément catalyseur de manière consciente et inconsciente, pendant mon processus d’élaboration créative.
Avec eux, je ne sens pas d’épuisement et de lassitude à transmettre. Cette expérience devient parallèle et enrichissante ; ressourçante.
Cette énergie leur permet comme à moi même un travail profond dans le cycle : « perte, symbolisation, création. »

Les commentaires sont fermés